Aller au contenu principal
décrocher son premier emploi conseils gerinter
  Partager

Après plusieurs années d’études, vous venez d’obtenir votre diplôme. L’heure est désormais à la recherche d’un emploi ! Des formalités basiques à accomplir aux conseils parfois inattendus à suivre pour décrocher un poste, voici ci-dessous de nombreux conseils avisés pour vous accompagner dans votre démarche. Si vous êtes à la recherche de votre premier emploi, en CDD, en CDI ou en intérim, sur Lamballe, Brest, Quimper, Vannes, Rennes ou d’autres villes de Bretagne, cet article est fait pour vous !

Inscription sur les plateformes de recherche d’emploi

Le diplôme en poche, votre statut d’étudiant s’efface maintenant au profit de celui de jeune travailleur. Pour amorcer au mieux cette transition, plusieurs démarches sont à accomplir. Même si vous ne pouvez pas prétendre à une indemnisation chômage, l’inscription à Pôle emploi est une étape incontournable.

Non seulement celle-ci vous permet d’obtenir le statut de demandeur d’emploi, mais elle vous permet également de demander un rendez-vous avec un conseiller pour mettre en place un PPAE (projet personnalisé d’accès à l’emploi). Si vous avez un diplôme de niveau bac+3/4 ou bac+5, pensez aussi à vous inscrire à l’APEC (Association pour l’emploi des cadres). L’organisme propose en effet ses services pour les jeunes diplômés (aide ponctuelle, entretien, accompagnement…)

Cette première inscription doit absolument être complétée par d’autres, notamment sur internet, afin d’avoir une vision exhaustive des offres d’emploi publiées.

On distingue quatre types de plateforme dans le domaine de la recherche d’emploi :

  • les « jobboards » qui centralisent les offres d’emplois (Cadremploi, Keljob…)
  • les « métamoteurs » qui agrègent toutes les données contenues dans les moteurs de recherche d’emploi (Indeed, Jobijoba…)
  • les sites spécialisés (Profilculture pour la culture, Autoactu pour l’automobile…)
  • et enfin les réseaux sociaux professionnels (LinkedIn, Viadeo…)

Le petit + : élaborez un tableau de suivi sur Excel où vous notez les annonces pour lesquelles vous avez postulé, le lien de l’annonce, le jour où vous avez envoyé votre candidature, la réponse du recruteur, quelques notes et éventuellement le jour de l’entretien. Lorsqu’un recruteur rappelle, cela permet de retrouver facilement les informations concernant l’offre d’emploi.

Comment faire la différence ?

Pour se démarquer des autres candidatures, il est primordial de personnaliser son CV et de l’adapter à l’entreprise à laquelle vous postulez. Lorsque vous rédigez votre lettre de motivation, prenez le temps de vous intéresser au secteur d’activité de l’entreprise et à son actualité. Personnaliser son envoi, c’est montrer son intérêt pour le poste et donc augmenter ses chances de décrocher un entretien, voire le poste proposé.

La plupart des jeunes diplômés commencent à chercher leur premier emploi à partir du mois d’octobre. En débutant l’envoi de vos candidatures dès fin août/début septembre, vous les devancez et augmentez vos chances de capter l’attention des recruteurs.

Le petit + : certains jours sont plus propices à l’envoi de candidatures. C’est le cas du mercredi, du jeudi et du vendredi matin. Après un week-end, il est en effet fort probable que votre interlocuteur ait une plus grande masse d’informations à gérer et que votre envoi passe inaperçu.

Le premier entretien d’embauche

Pour réussir son premier entretien, transformer l’essai et obtenir son premier emploi, il est essentiel de bien se préparer en amont : relire attentivement l’offre d’emploi, se renseigner sur l’entreprise, dégager les axes forts de l’annonce et préparer son discours. Pensez également à anticiper les éventuelles questions que le recruteur pourrait vous poser : qualités personnelles, détails sur votre parcours…

Le petit + : demandez à un proche de jouer le rôle du recruteur en écoutant votre discours et en vous posant des questions. Il s’agit d’un excellent exercice pour se mettre en situation et ajuster les détails.

 Partager