Aller au contenu principal

L’intérim, c’est ajouter des cordes à son arc. Bien que soudeur, j’ai pu aussi passer mon CAP de plombier. L’intérim, c’est aussi les richesses des rencontres. En multipliant les missions, on apprend plus de techniques, au dur et à mesure, j’ai pu occuper des postes à responsabilité. Et j’aime ça. Lorsque j’arrive quelque part, j’y apporte aussi mon savoir-faire.

Lionel - 41 ans - Soudeur
Note