Aller au contenu principal
Candidate envoyant des emails de relance
  Partager

Vous venez d’envoyer une candidature spontanée ou de répondre à une offre d’interim à Quimper, mais vous restez sans réponse ? Voici quelques conseils pour relancer efficacement et sans harceler.

Comment relancer sans harceler ?

Inutile de tomber dans un état de panique ou bien de tourner la page en se disant que vous n’aurez pas le poste, il est tout à fait possible de donner une chance à votre candidature en recontactant votre interlocuteur.

Votre joker est entre vos mains : il vous faut relancer par courrier (mail ou lettre) ou par téléphone.

C’est le meilleur moyen de prouver que vous êtes motivé, proactif et capable de défendre votre profil. Attention toutefois à ne pas saturer votre interlocuteur de mails ou d’appels, au risque de l’agacer. Vous trouverez ci-après des conseils pour relancer efficacement selon les situations.

La relance après une candidature spontanée

Avec ce type de candidature, laissez au minimum une semaine au recruteur pour prendre connaissance de votre candidature. L’objectif de la relance, qui peut se faire par téléphone ou par mail, est d’abord de savoir si votre dossier a bien été reçu, d’identifier le type de profil susceptible d’intéresser l’entreprise, et si des postes seront bientôt à pourvoir.

La clé d’une relance efficace, (quel que soit le contexte), c’est de s’exprimer clairement et d’être concis ! Ayez en tête la date de dépôt de votre candidature, le type de poste que vous visez et les arguments clé de votre lettre de motivation.

N’hésitez pas à contacter le secrétariat de l’entreprise et demander que l’on vous passe directement le chargé du recrutement ou les ressources humaines et si ce n’est pas possible, demandez une adresse mail.

Lors de la relance (mail ou téléphonique), présentez-vous rapidement, ne soyez pas flou ou trop bavard, indiquez précisément à votre interlocuteur les informations qu’il vous manque. Vous saurez ainsi très vite si vous devez poursuivre la discussion ou utiliser votre énergie pour une autre candidature.

La relance après réponse à une offre d’emploi

Le poste est à pourvoir d’urgence ? Alors, ne perdez pas de temps pour relancer. Deux jours après la date de fin de dépôt des candidatures, vous pouvez effectuer une relance. En effet, les décisions, pour un poste à pourvoir immédiatement, vont être prises rapidement et l’entretien se fera dans les plus brefs délais.

Vous devez absolument vous positionner et valoriser votre candidature. Le mieux, dans ce cas précis, c’est de contacter par téléphone le service des Ressources Humaines ou la personne en charge du recrutement.

En revanche, si la date d’entrée en poste n’est pas immédiate, ou qu’il s’agit d’une entreprise pouvant recevoir de nombreuses candidatures, attendez environ huit à dix jours pour relancer, en utilisant le contact mail inscrit sur l’annonce.

Le processus de recrutement peut en effet s’avérer plus long et fastidieux que prévu pour l’entreprise qui propose le poste. Lors de la rédaction du mail, résumez rapidement pourquoi et quand vous aviez candidaté et ce que vous avez compris des enjeux sur le poste.

Soyez subtil et courtois, mais efficace dans votre discours. Ne devenez pas intrusif, ni impatient mais laissez du temps et donnez envie ! N’oubliez pas d’interroger le recruteur pour savoir si votre candidature correspond au poste proposé (Répondez-vous aux critères principaux de formation, d’expérience, de qualités ?), et sur l’avancement du processus de recrutement (Etes-vous dans le lot de candidatures retenues pour l’entretien ? Quand démarreront les sessions d’entretien ?).

Comment relancer après un entretien ?

Vous avez décroché un entretien ? Surtout, en fin d’entretien, n’oubliez pas de tendre une perche au recruteur en demandant sous quel délai vous pouvez attendre une réponse de sa part. Si le recruteur ne donne pas d’indication, laissez-lui 24 ou 48 heures avant de le relancer par mail. La relance sera l’occasion de remercier votre interlocuteur pour le temps accordé et de lui exprimer à nouveau votre motivation.

Vous pourrez résumer rapidement les points sur lesquels vous avez échangé et ce que vous avez apprécié lors de votre entrevue. Parfois, cela peut infléchir la décision finale du recruteur, en donnant une image plus détendue et plus positive de vous-même, si vous étiez très stressé face au jury, lors de l’entretien.

En général, la décision est souvent prise dans les heures qui suivent l’entretien. Mais il arrive que le recruteur se laisse le temps de voir plusieurs candidats et cela peut prendre plus de 8 jours pour obtenir une réponse définitive. Ne vous inquiétez donc pas outre mesure si la réponse n’est pas immédiate. Inutile de relancer plusieurs fois, patientez encore un peu.

Lire aussi : 

 Partager