Aller au contenu principal
trouver emploi 50 ans gerinter
  Partager

Trouver un emploi après 50 ans n’est pas évident mais pas impossible non plus. Selon une étude du centre d'études de l'emploi et du travail (CEET) sortie en 2019, 50 % des 50-54 ans et 35 % des 55-59 ans parviennent à retrouver un emploi, après une période de chômage.

Même si les chiffres ne sont pas très encourageants en France, sachez que dans d’autres pays, le taux d’actifs parmi les seniors est très élevé. Si vous avez plus de 50 ans, que vous avez perdu votre emploi ou cherchez à vous reconvertir, il existe de nombreuses façons de retrouver une activité professionnelle, notamment en faisant appel à des missions intérim à Rennes et partout en France.

Savoir se positionner

Tout n’est pas perdu parce que vous avez franchi la barre des 50 ans ! Vous êtes quelqu’un qui a accumulé une expérience, qui a su travailler en équipe ou en solo, selon les besoins. Ayez confiance en votre potentiel. Si vous ne savez plus très bien ce que vous valez et où sont vos compétences, lancez-vous dans un bilan de compétences. Ce sera un premier pas pour connaître vos forces, vos compétences, et savoir sur quelles formations postuler éventuellement pour compléter votre profil.

Si vous avez peu ou pas de diplômes, une VAE (Validation des Acquis par l’Expérience) peut s’avérer très utile pour mettre en avant vos savoir-faire et expériences.

Bien cibler ses recherches

Quand on cherche un emploi à plus de 50 ans, on ne suit pas la même méthode qu’à 20 ans. Utilisez vos réseaux, reprenez contact avec les professionnels que vous avez côtoyé ou avec qui vous êtes en relation. Créez-vous un profil LinkedIn que vous alimenterez régulièrement.

Ne vous éparpillez pas : ciblez le marché de l’emploi qui vous concerne ; les plateformes spécialisées vous y aideront (emploisenior.net, seniorjob.fr, teepy-job.com, etc.). Contactez de préférence les petites structures, voire des start-ups, qui sont plus souples que les grands groupes et plus ouvertes à des candidatures de personnes en fin de carrière.

Autre conseil : ne négligez pas vos limites physiques dans le choix des postes sur lesquels vous candidatez. Les déplacements, les longs trajets, les gros horaires, le port de charges lourdes entraînent de la fatigue physique qu’il faut prendre en compte. Ne vous engagez pas sur un poste qui ne vous conviendra pas dans la durée.

Rédiger un CV adapté

Un CV qui saura bien vendre la personne que vous êtes devra être clair, précis et surtout court. A plus de 50 ans, il s’agit de viser la sobriété : pas trop de couleurs, de polices différentes… Il faut que ce soit facile à lire, qu’on ne perde pas le fil et qu’on sache qui vous êtes et ce à quoi vous aspirez. Le CV est un excellent moyen de se démarquer, quand on a une carrière derrière soi. En revanche, il ne faut pas tout dire, mais dire l’essentiel. Innovez : partez de vos forces et compétences ou bien rédigez un CV qui valorise des projets-clés dans votre carrière, sans perdre de vue le poste que vous visez.

Soyez factuel : n’oubliez pas d’ajouter des données chiffrées, preuve de votre sérieux.

Envisager d’autres options que le salariat classique

• Créer une entreprise

N’hésitez plus si vous voulez créer votre entreprise, il existe des subventions, des aides administratives et bancaires et du conseil (via les CCI et chambres des métiers et de l’artisanat) pour vous aider dans votre projet. Regardez aussi du côté de l’auto-entreprise ou de la micro-entreprise, si vous voulez minimiser les démarches et les frais.

• Utiliser le CDD senior si besoin

Ce contrat court est de 18 mois au maximum, renouvelable une fois dans la limite de 36 mois. Il sert à acquérir des droits supplémentaires pour obtenir une retraite à taux plein. Le CDD senior est ouvert aux personnes de plus de 57 ans, inscrites depuis plus de 3 mois à Pôle Emploi ou bénéficiant d'un contrat de sécurisation professionnelle (CSP).

• Envisager le portage salarial

Vendre de l’expertise, du conseil ou de la formation, c’est plus facile en portage salarial. Ainsi, vous conservez le confort d’un salarié, tout en exerçant en indépendant. La société de portage prélève une commission sur le chiffre d’affaires généré.

• Penser au management de transition

C’est un nouveau secteur porteur pour l’emploi des seniors qui recrute des profils rompus à l’entrepreneuriat, à la stratégie d’entreprise, à la gestion de crise, à la coordination d’équipe.

• S’inscrire en intérim

L’intérim est un excellent moyen de rester actif sur le marché du travail. Renseignez-vous bien mais il existe de nombreuses offres de missions parfaites pour des profils seniors. Ces missions peuvent même déboucher sur un poste fixe.

S’entourer

Dans cette période où vous allez essuyer des refus, être remis en question et poussé parfois dans vos retranchements, n’oubliez pas de vous entourer de vos proches, vos amis, de faire appel aux conseils d’associations pour les seniors ou de spécialistes de l’emploi. En un mot, ne restez pas seul dans cette course d’obstacles !

Lire aussi : 

 Partager