Focus sur le métier de peintre carrossier

Connaissant bien les matériaux et les teintes, le peintre carrossier remet à neuf la peinture d’une voiture, après un travail préparatoire de la surface. Ce secteur est porteur et embauche.

Lundi 9 Mars 2020

peintre carrossier

Après un choc, une voiture présente souvent des impacts sur sa carrosserie. La mission du peintre carrossier est de rendre invisible les dégâts en ponçant et en appliquant les couches de peintures adéquates. Les offres pour ce type de poste sont fréquentes dans notre agence d’interim de Vannes.

Le rôle du peintre carrossier

Remettre à neuf la peinture endommagée d’un véhicule, repeindre une voiture aux couleurs de celle de Starsky et Hutch, rénover la peinture d’une voiture de collection… Telles sont les missions que peut relever un peintre carrossier.

Grâce à une formation initiale en peinture en carrosserie/construction des carrosseries, le peintre carrossier est expert dans la décoration artistique des engins automobiles.
En fonction des anomalies observées ou de la demande spécifique d’un client, il est capable d’établir un devis précisant les détails de l’intervention (réparation, changement de couleur…).

Disposant d’une bonne expertise dans les coloris, il peut donner son avis sur le choix des teintes (matifiée, brillante, métallisée) et adapter la commande en fonction de la surface à recouvrir.
Un travail préparatoire sur la carrosserie est toutefois nécessaire avant l’application de la peinture. Pour un meilleur rendu, le peintre carrossier procède en effet à différentes opérations préalables :

  1. décapage
  2. application de mastic pour boucher les trous
  3. ponçage
  4. dégraissage
  5. puis application d’une couche d’antirouille.

Remettre en couleur les véhicules

Une fois l’étape préparatoire effectuée, le peintre carrossier se charge de la fabrication de la peinture. A l’aide d’un nuancier et d’un mélangeur, il est capable d’obtenir la teinte souhaitée par le client. La peinture doit être parfaitement homogène pour pouvoir obtenir une couche uniforme.

L’application se déroule dans une cabine de protection grâce à un pistolet et le peintre est revêtu d’un équipement de sécurité (masque, combinaison, gants…). Plusieurs couches sont souvent nécessaires et des temps de séchage doivent être intégrés pour un rendu optimal.

Une fois les couches de peinture appliquées, le peintre doit veiller à bien entretenir son matériel afin que celui-ci se maintienne en bon état. Des précautions doivent être prises pour respecter les règles liées à l’émission et l’évacuation des solvants ou déchets toxiques.

Profil requis et perspectives d’emploi

Pour pouvoir exercer ce métier, il est recommandé d’être prudent et rigoureux, notamment en raison des produits qu’on peut être amené à manipuler. Un sens esthétique est également requis pour pouvoir apprécier les coloris, de même qu’une bonne connaissance des matériaux (métaux, plastiques…) Enfin, une bonne condition physique est nécessaire sur ce type de poste.

De nombreuses opportunités existent dans le secteur et les jeunes diplômés sont souvent sollicités. Les artisans indépendants sont minoritaires. En réalité, la voie principale pour exercer ce métier se trouve aujourd’hui du côté des assureurs.

Retour aux actualités