Ralentissement du nombre d’emplois salariés au 2ème trimestre 2019

Selon des chiffres provisoires de l'Insee, le nombre de créations d’emploi a fortement ralenti au second trimestre 2019.

Mercredi 16 Octobre 2019

la construction recrute !

À la recherche d’une offre d’emploi sur Quimper et sa région ? Sachez que le secteur de la construction est très porteur en ce moment : Il est créateur de 9.800 emplois ce trimestre.

62.100 emplois ont été créés dans le privé au 2nd trimestre 2019

Après le bond enregistré au premier trimestre 2019, le nombre de créations d’emploi du secteur privé a marqué le pas au second trimestre : +62.100 créations contre +90.000.

Malgré ce ralentissement, l’emploi salarié reste en hausse de 1,3% sur un an (+259.400 emplois) et retrouve son rythme de progression du 4ème trimestre 2018 (+67.900 emplois). Cette tendance n’est toutefois pas incohérente : elle suit la croissance économique observée en France au 2ème trimestre.

Durant cette période, un coup de frein inattendu de la consommation des ménages a en effet été constaté, ce qui a d’ailleurs eu un impact sur le produit intérieur brut (PIB) du pays : +0,4% au dernier trimestre 2018, +0,3% au premier trimestre 2019 et +0,2% au 2ème trimestre 2019.

La forte contribution du secteur de la construction

Dans le détail, certains secteurs ont connu une plus forte progression du nombre d’emplois. C’est le cas du secteur de la construction dont le taux a augmenté de +0,7% avec 9.800 créations. Alors que les créations d'emplois dans le secteur tertiaire, intérim inclus, sont en hausse de 0,3% (+48.500), celles du secteur de l’industrie sont en très légère hausse (+0,1%).

Également évalué par l’Insee, l’indice du salaire mensuel de base a également connu un ralentissement (+0,5% au 2ème trimestre 2019 contre 0,8% au 1er), même s’il a au final augmenté de 1,7% sur un an. Pour avoir une idée de l’évolution, il est intéressant de faire un parallèle avec les prix à la consommation enregistrés sur la même période. Entre juin 2018 et juin 2019, ceux-ci se sont affichés en hausse de 1%.

Lire aussi : 

Retour aux actualités