Aller au contenu principal
Notre agence d'emploi vous parle des tendances du recrutement en 2023
  Partager

Notre réseau d’agences d’emploi fait le point aujourd’hui sur les tendances du recrutement en 2023. Comment se portent l’offre et la demande sur le marché de l’emploi ? Qu’elles sont les tendances en termes de salaires, de conditions d’emploi et du télétravail ?

1) Le marché de l’emploi se stabilise

Les dirigeants Français sont beaucoup plus confiants et optimistes pour l’année 2023 qu’ils ne l’étaient pour les deux années précédentes. Les premiers vecteurs exprimés par les dirigeants sont l’augmentation des débouchés commerciaux, des ressources financières et des effectifs. 

Cet optimisme aura très certainement une incidence sur les perspectives de recrutement pour l’année puisqu’environ un tiers des dirigeants prévoient déjà la création de nouveaux postes en CDI pour 2023. C’est une indication forte de la confiance des entreprises et qu’elles s’arracheront les nouveaux talents cette année. C’est d’autant plus vrai que les demandeurs d’emploi sont en net recul depuis la crise sanitaire car un bon nombre d’entre eux ont déjà trouvé un nouveau poste.

2) Les entreprises vont s’arracher les meilleurs talents

La première difficulté rencontrée par les dirigeants français est d’attirer et de retenir des candidats ayant les compétences requises pour mener les projets de développement, de croissance ou de transformation de leur entreprise. Environ la moitié des dirigeants trouvent qu’il est plus difficile de trouver les bons talents qu’il y a un an, et les trois quarts se demandent s’ils vont réussir à recruter les talents dont ils nécessitent.

C’est en revanche une bonne nouvelle pour les employés puisque ceux-ci pourront négocier des salaires plus élevés. En effet, le salaire reste le critère le plus important pour plus de 70% des candidats lorsqu’ils doivent choisir entre plusieurs entreprises.

3) Les candidats auront plus de force dans les négociations

Entre la pénurie de talents, l’inflation croissante et la conjoncture économique difficile, la question salariale est sur le devant de la scène. L’inflation a eu un énorme impact puisque plus de la moitié des salariés la cite comme argument numéro 1 pour demande une augmentation de salaire. De manière générale, il y a une tension à la hausse pour tous les salaires sur l’ensemble des fonctions.

Depuis un an, on observe également de plus en plus de contre-offres de la part des entreprises qui souhaitent retenir des candidats, ce qui vient renforcer l’idée que le rapport de force est en train de changer. Environ un tiers des entreprises estiment avoir dû faire plus de contre-offres pour retenir des candidats en 2022, et environ 40% estiment que c’est une meilleure option que d’avoir à recruter un nouvel employé.

Bien que les entreprises soient prêtes à jouer le jeu de la contre-offre pour retenir leurs employés, beaucoup craignent de ne pas pouvoir offrir une rémunération suffisante pour conserver les meilleurs talents dans leur entreprise. Cependant, cette tendance devrait s’équilibrer sur le long terme, car les entreprises concurrentes ne peuvent pas non plus se permettre d’augmenter leurs offres salariales de manière démesurée.

4) Les employeurs ont un atout de taille : la culture d’entreprise

La culture d’entreprise peut s’avérer être un énorme atout pour attirer les candidats qui hésitent entre plusieurs entreprises proposant des salaires et des missions similaires. Toutefois, il faudra que la culture d’entreprise ne soit qu’une façade, il faudra qu’elle soit bien réelle et concrète en termes de valeurs, d’éthique et de méthodes de travail. Plus de 75% des dirigeants sont certains que la culture d’entreprise jouera un rôle majeur pour attirer et retenir les employés dans les années à venir.

Pour l’instant, seulement un tiers des candidats disent qu’ils ne pourraient pas rester dans une entreprise dont les valeurs ne sont pas en phase avec les leurs. Cette tendance va s’accentuer avec le temps, car de plus en plus d’employés se rendent compte qu’il y a de nombreux critères importants, en plus du salaire, pour avoir une carrière satisfaisante en entreprise.

5) Plus de flexibilité pour les travailleurs

Un autre moyen pour les entreprises de faire pencher la balance en leur faveur est la flexibilisation du travail. En effet, environ un tiers des entreprises disent vouloir promouvoir le travail à distance et flexible dans leurs offres d’emploi pour attirer les candidats. Elles estiment également que c’est un très bon moyen de retenir leurs employés.

Depuis la crise du COVID, de nombreux salariés considèrent le travail hybride et la flexibilité comme un acquis. C’est pourquoi près de 75% des dirigeants d’entreprises sont prêts à offrir plus de possibilités de télétravail à leurs employés en 2023. Cela peut prendre la forme d’un travail hybride, du libre choix ou de 100% de télétravail.

Cependant, afin de mettre en place une culture du télétravail efficace, les entreprises devront repenser leur manière de collaborer et mettre en place des outils efficaces. En effet, le travail à distance doit être mis en place efficacement afin de bénéficier aux entreprises et aux salariés.

En savoir plus :

 Partager