Skip to main content
General

Comment se fait le recrutement pour un job d’été pour les entreprises ?

By 6 juin 2023novembre 12th, 2023No Comments

Pendant les périodes estivales, de nombreux étudiants cherchent activement un emploi afin de contribuer partiellement au financement de leurs études ou d’enrichir leur CV. Pour les employeurs, cette main-d’œuvre temporaire peut s’avérer extrêmement avantageuse pour faire face à une augmentation temporaire d’activité.

Quelles particularités caractérisent ces contrats ? Quelles règles un employeur doit-il respecter ? Le réseau d’agences intérim Gerinter vous répond dans cet article. Si vous cherchez à recruter pour un job d’été ou un emploi saisonnier, contactez une de nos agences d’intérim en Bretagne pour être mis en contact avec des candidats motivés !

Quel contrat pour un job d’été ?

En premier lieu, il faut préciser que le Code du travail ne définit pas spécifiquement le contrat de travail saisonnier, bien que le terme ait été utilisé dans la jurisprudence. En réalité, il englobe différentes réalités et types de contrats. Ainsi, les contrats de travail pour un job d’été peuvent être un contrat d’intérim, un contrat à durée déterminée (CDD) ou même un emploi intermittent.

Cependant, il existe une exception à cette règle, à savoir le contrat vendanges, qui est exclusivement dédié aux travaux saisonniers. Réglementé par le code rural, il déroge aux règles habituelles du droit du travail. Par exemple, il est accessible aux salariés bénéficiant de jours de congés payés.

Contrats saisonniers : quelles sont les règles ?

Il est essentiel de faire une distinction entre les différents types de contrats, car les avantages dont l’employé peut bénéficier en fin de contrat sont différents.

Le surcroît d’activité désigne une tche effectuée tout au long de l’année, mais pour laquelle vos besoins en tant qu’employeur augmentent pendant une période spécifique. Ainsi, une simple « variation saisonnière » (comme dans le cas des bars pendant l’été ou des chocolatiers pendant les fêtes de fin d’année) n’est pas considérée juridiquement comme une variation saisonnière d’activité, vous ne pouvez donc pas faire de contrat saisonnier.

En ce qui concerne le contrat saisonnier, la pratique a établi une durée maximale de huit mois. Il peut être conclu pour une période précise ou pour la durée de la saison. Pour le renouvellement du contrat, l’employeur n’est pas tenu de respecter un délai de carence tant que la saison n’est pas terminée. Par conséquent, l’employé n’a pas droit au versement de la prime de précarité.

En ce qui concerne les contrats à durée déterminée pour accroissement temporaire d’activité, ils ne peuvent être renouvelés qu’une seule fois, dans la limite d’une durée maximale de 18 mois. Dans les autres cas, un délai de carence doit obligatoirement être respecté, sauf exceptions telles que le remplacement d’un salarié absent.

Le contrat d’emploi saisonnier garantissent les mêmes droits pour tous les salariés

Il est important de souligner qu’un contrat de travail saisonnier garanti le même traitement et les mêmes avantages pour tous vos employés. Par exemple, l’accès à la cantine d’entreprise ou aux tickets-restaurants doit être le même pour tous.

De plus, l’ensemble des réglementations du Code du travail relatives au travail de nuit, au repos hebdomadaire, à la sécurité, à l’hygiène et aux autres conditions de travail sont également applicables.

La rupture du contrat doit être justifiée par des motifs spécifiques, tels que la force majeure, une faute grave de l’employé, son incapacité à accomplir ses tches (après avis du médecin du travail), une embauche en contrat à durée indéterminée (CDI) ou, bien évidemment, un accord mutuel entre les parties.

Le contrat de travail pour mineur

En tant qu’employeur, vous pouvez embaucher des jeunes gés à partir de 14 ans, mais les conditions de travail sont différentes lorsque le mineur a 14 ou 15 ans. Il y a également certaines exceptions pour embaucher des moins de 14 ans, que nous avons abordés dans notre article “Trouver un job d’été : tout ce que vous devez savoir”.

En premier lieu, il vous faudra l’accord de l’inspection du travail et de leur représentant légal.

Le contrat de travail pour un mineur de 14 ou 15 ans

Les mineurs gés de 14 ou 15 ans peuvent travailler seulement pendant les vacances scolaires, à condition de respecter les conditions suivantes :

·       

La durée des vacances scolaires doit être d’au moins 14 jours.

  • Obligation d’un repos continu d’une durée équivalente à 50% des vacances. Par exemple, pour des vacances de 2 semaines, le mineur ne peut pas travailler plus d’une semaine.
  • Les tches doivent être légères et ne doivent présenter aucun risque pour sa sécurité, sa santé ou son développement. Par exemple, il ne doit pas être exposé à des travaux en hauteur, à des vibrations mécaniques ou à des actes violents ou pornographiques.
  • Horaires de travail : pas plus de 35 heures par semaine ni plus de 7 heures par jour.
  • Interdiction de travailler de nuit.
  • Rémunération : minimum 80% du salaire minimum légal (Smic).

Ces règles sont établies dans le but de protéger les jeunes travailleurs en tenant compte de leur ge et de leur développement.

Le contrat de travail pour un mineur de 16 ou 17 ans

Le contrat de travail pour un mineur gé de 16 ou 17 ans est régi par des règles spécifiques pour assurer sa protection et son développement tout en lui permettant d’acquérir une expérience professionnelle.

  • Horaires de travail : ne peut pas dépasser 35 heures par semaine et 7 heures par jour.
  • Repos quotidien : doit bénéficier d’un repos continu d’au moins 12 heures consécutives entre deux journées de travail.
  • Rémunération : minimum 80% du Smic à 16 ans, minimum 90% du Smic à 17 ans.
  • Application des réglementations du droit du travail : soumis aux mêmes règles en matière de sécurité, d’hygiène et de conditions de travail que les autres travailleurs.
  • Conditions de travail : vous devez garantir un environnement de travail sûr, éviter les tches dangereuses ou inappropriées pour leur ge, et veiller à leur bien-être et à leur développement.

En conclusion, il est important pour les employeurs de comprendre les particularités et les règles entourant les contrats d’emploi saisonnier afin de recruter pour jobs d’été. En travaillant avec les agences d’intérim Gerinter, vous pouvez bénéficier d’un accompagnement spécialisé dans le recrutement pour vos jobs d’été, vos CDD, vos CDI ou tout autre type de contrat de travail.

Contactez-nous dès aujourd’hui pour découvrir comment nous pouvons vous accompagner dans le recrutement saisonnier et vous aider à trouver les profils adaptés à vos besoins spécifiques.

À lire aussi :

6 bonnes raisons pour se motiver pour un job d’été