Skip to main content
General

Maintenance : comment intervenir en sécurité ?

By 9 septembre 2021novembre 12th, 2023No Comments

Notre agence intérim à Dinan est souvent à la recherche de techniciens de maintenance pour le compte de ses clients, des entreprises qui externalisent les opérations d’entretien des matériels techniques. Mais il ne serait pas raisonnable de travailler dans un environnement non sécurisé. Alors, comment s’assurer de leur sécurité ? Quel plan de prévention mettre en œuvre ?

Technicien de maintenance : un cadre de sécurité pour se protéger

Rappelons que les techniciens de maintenance sont souvent en contact avec des équipements sous tension ou pression, et peuvent manipuler des pièces lourdes. 

Parmi leurs tches : des interventions de maintenance préventive (nettoyage, vérification électrique, graissage des roulements, etc.) et des interventions de maintenance corrective (diagnostic de la cause d’une panne de machine, remplacement des pièces défaillantes, remise en service, etc.).

Par conséquent, les techniciens de maintenance peuvent être exposés à des d’incendie, d’explosion, d’électrocution, d’intoxication, d’irradiation ou tout simplement de chute. La nécessité d’apposer un cadre de sécurité autour de ce métier émane directement de ces risques potentiels.

Renforcer la sécurité des techniciens de maintenance sur le lieu d’opération

Il existe plusieurs façons de renforcer la sécurité des techniciens de maintenance sur leur lieu de travail. Par exemple, l’entreprise et/ou le prestataire peuvent encadrer la nature des interventions et spécifier les moyens mis en œuvre en termes de prévention des risques (accompagnement systématique du salarié prestataire par un collaborateur, interdiction de réaliser une manipulation spécifique sans consultation du donneur d’ordre dont il dépend, etc.).

L’employeur ou prestataire peut aussi être contractuellement tenu de fournir des équipements de protection en nombre suffisant et adaptés à la nature de l’intervention technique. 

À noter que lorsque les opérations de maintenance sont récurrentes ou dangereuses, le Code du Travail oblige le donneur d’ordre à mettre en place un plan de prévention sur la base d’une évaluation des risques. L’AFIM, à titre d’exemple, propose plusieurs outils et démarches pour aider les techniciens de maintenance à atteindre le risque zéro.

Lire aussi :