Skip to main content
General

Faut-il ouvrir un compte bancaire professionnel : nos explications

By 3 septembre 2021novembre 12th, 2023No Comments

Notre agence intérim à Lamballe répond aujourd’hui à une question qui taraude souvent les auto-entrepreneurs : la nécessité ou non de devoir ouvrir un compte bancaire professionnel. Il faut savoir que généralement, les entreprises utilisent des comptes en banque s’adressant aux professionnels car ils sont pourvus d’options et de services plus adaptés aux entrepreneurs. Mais cela est-il systématiquement obligatoire ? Quels sont les avantages et inconvénients de ces comptes ? 

Un compte bancaire professionnel, qu’est-ce que c’est ?

Un compte bancaire professionnel a deux définitions, car au final, tout est une question de point de vue. Pour le grand public, un compte bancaire pro est un compte utilisé par une entreprise dans le cadre de son activité. Il peut donc s’agir d’un compte courant lambda, mais ce dernier est réservé uniquement aux transactions professionnelles. 

Pour les banques, par contre, un compte professionnel doit être distingué des comptes courants classiques. Les comptes pro des banques sont accompagnés de services annexes adaptés aux entreprises : prélèvements et virements SEPA illimités, encaissements par remise de chèques et par contrat monétique, fourniture d’une carte bancaire professionnelle, dépôts d’espèces auprès de réseaux partenaires, etc.). 

Quid de l’obligation d’ouvrir un compte bancaire professionnel ?

L’ouverture d’un compte professionnel séparé n’est pas systématiquement obligatoire. Elle dépend en vérité du statut juridique de l’entreprise. Ainsi, un compte bancaire professionnel est obligatoire pour l’ensemble des sociétés à capital social (EURL, SA, SAS, SARL, etc.). Rappelons que les sociétés susmentionnées déposent un capital social au moment de leur création, opération essentielle à l’obtention d’un certificat de dépôt de fonds délivré par leur banque. Et sans ledit certificat, elles ne peuvent pas s’immatriculer au Registre du Commerce et des Sociétés.

Par contre, l’ouverture d’un compte bancaire professionnel n’est pas obligatoire pour les entreprises individuelles car elles n’ont pas de capital social. Ainsi, les commerçants, artisans, professions libérales, agriculteurs, travailleurs indépendants et micro-entrepreneurs ne justifiant d’aucun capital social, ils peuvent tout à fait se contenter d’un compte courant réservé à leur activité professionnelle.

Compte bancaire pro : les avantages et inconvénients

Les avantages et inconvénients d’un compte bancaire professionnel sont évidents. Parmi les avantages : une ribambelle de services et d’options qui simplifient le quotidien de l’entrepreneur, notamment la réception d’un terminal de paiement ou encore une expertise juridique. 

L’inconvénient majeur d’un tel compte est bien entendu son coût, puisqu’il faut compter entre 20 € et 50 € de cotisations mensuelles supplémentaires par rapport à un compte courant classique.
 

Lire aussi :