Skip to main content
General

Quels sont les dangers du radon au travail ?

By 15 juillet 2021novembre 12th, 2023No Comments

Pour les Français, l’exposition au radon est la source la plus importante d’exposition aux rayonnements ionisants d’origine naturelle. Le radon représente un risque professionnel. Votre agence d’intérim à Vitré fait le point.

Le radon, vous connaissez ?

Le radon est un gaz noble qui est inodore, invisible et chimiquement inerte mais qui a la particularité d’être également naturellement radioactif.

Le radon est présent dans toutes les régions de France même si sa concentration est plus élevée dans les régions uranifères comme la Bretagne, les Vosges, le Massif central et la Corse. Il se produit par la désintégration du radium à la suite de celle du thorium et de l’uranium contenus dans le sol ou dans les roches.

Le radon n’existe pas sous forme stable mais possède trois isotopes (219, 220, 222). Seul l’isotope 222 a une période radioactive suffisamment longue pour remonter à la surface et y rester assez longtemps afin qu’il présente un risque pour la santé. 
Lors de sa désintégration, le radon crée des descendants qui sont également radioactifs et des métaux lourds : le plomb, le bismuth et le polonium.

Les risques pour la santé liés au Radon

Le centre international de recherche sur le cancer (CIRC) de l’organisation mondiale pour la santé (OMS) a classé depuis 1987 le radon comme substance cancérigène pulmonaire pour l’homme.
Par exemple, l’exposition simultanée au tabac et au radon accroit considérablement le risque de cancer du poumon. Si le tabac est la première cause de cancer du poumon, le radon occupe la seconde place. 
Ainsi, en France, environ 3 000 décès par cancer du poumon par an seraient imputables au radon, ce qui représente 10% des décès liés à cette maladie.

Pour la population française, l’exposition au radon constitue la première source d’exposition aux rayonnements ionisants d’origine naturelle (30% des cas).

Les risques liés au radon proviennent pour l’essentiel de ses descendants radioactifs comme le plomb, le bismuth et le polonium.

Quelles sont les mesures de prévention ?

Le radon représente un risque professionnel au même titre que tous les autres comme le stipule le décret n°2018-437 relatif à la protection des travailleurs contre les risques dus aux rayonnements ionisants. Les employeurs ont l’obligation d’effectuer une évaluation du risque lié au radon sur le lieu de travail notamment : 
•    au niveau du sous-sol et du rez-de-chaussée des locaux d’activité ;
•    dans des lieux de travail spécifiques comme les caves agricoles, les carrières, les mines ou les ouvrages enterrés comme les égouts, les barrages ou les tunnels.
Dans le cas où les mesures de radon dépasseraient le niveau de référence de 300 Bq/m3, l’employeur doit mettre en place des mesures afin de protéger la santé des travailleurs. La prise en compte de ce risque avant la construction ou l’acquisition d’un lieu de travail permet de pallier celui-ci en amont afin qu’il ne représente plus un risque au moment de sa mise en service.
 

Lire aussi :