Skip to main content
General

Travaux sous l’eau : quelle formation et quelle rémunération ?

By 9 novembre 2021novembre 12th, 2023No Comments

Profil assez rare sur le marché de l’intérim à Landivisiau, le plongeur/soudeur scaphandrier exerce un métier à haut risque qui nécessite des compétences très ciblées. Dans les lignes qui suivent, nous vous dévoilons les missions du plongeur scaphandrier, les formations et diplômes requis ainsi que l’évolution salariale d’un tel poste. 

Les missions et domaines d’intervention du plongeur scaphandrier

Évoluant dans des milieux où la pression sous l’eau est supérieure à la pression atmosphérique, le plongeur scaphandrier doit être à l’aise dans les zones aquatiques où il exerce. Typiquement, le plongeur scaphandrier est un agent d’intervention qui est amené à plonger afin de réaliser des opérations de maintenance ou des tches plus complexes telles que la soudure ou la découpe de métaux, la réalisation de raccords de tuyauterie, etc. 

Le plongeur scaphandrier est en délocalisation permanente et peut intervenir dans des lieux divers et variés. Dans les mers des Caraïbes aux profondeurs des barrages hydroélectriques en passant par les égouts et stations d’épuration, ce dernier assure tout un tas de missions dont la durée n’est pas nécessairement fixe (celle-ci peut aller d’une journée à plusieurs mois).

Des aptitudes physiques et mentales essentielles, une formation spécifique 

Pour devenir soudeur scaphandrier, il est nécessaire de posséder plusieurs qualités indispensables. Les plus importantes d’entre elles sont une bonne condition physique (le corps doit être habitué à réaliser des efforts prolongés sous l’eau), une bonne concentration, une grande force de caractère et une excellente gestion du stress (la plupart des missions données au plongeur sont souvent inconfortables voire dangereuses).

Le métier de soudeur scaphandrier est davantage privilégié par les hommes. Pour faire carrière dans cette branche, il faut justifier d’un certificat de scaphandrier, d’un brevet fédéral de plongée ou d’un diplôme de plongée. En outre, être titulaire d’un diplôme de niveau CAP/BEP ou BAC Pro Soudure est obligatoire. Il faut aussi avoir validé une formation de Prévention et de Secours Civiques de niveau 1.

À quel salaire le plongeur scaphandrier peut-il prétendre ?

Le salaire d’un soudeur scaphandrier est très variable. Tandis que le salaire moyen est de 1 900 € bruts par mois, ce dernier peut vite grimper en fonction des exigences du poste et du niveau de qualification de l’employé, si bien que certains salaires de plongeur scaphandrier atteignent plus de 4 500 € bruts par mois.
 

En savoir plus :
Focus sur le métier d’attaché commercial
Idée reçue n°1 : « L’intérim ne concerne que des profils non qualifiés »