Aller au contenu principal
fika pause café suedoise gerinter
  Partager

Au cours d’une mission proposée par une agence d’intérim à Rennes, un collègue évoque avec vous le Fika, un concept qu’il a découvert dans une entreprise où il a travaillé. Sorte de verlan du mot « Kaffe », le Fika désigne une pause-café et est une véritable institution en Suède. Focus sur cette pratique très répandue dans le monde professionnel suédois.

Le Fika, quésaco ?

Verlan de « Kaffe », le Fika est un mot suédois qui désigne à la fois une pause-café et le fait de prendre cette pause. Cette appellation est en réalité assez large puisqu’elle désigne le moment où les Suédois vont se retrouver autour d’une tasse de café, que ce soit entre collègues, avec des amis ou en famille.
Bon à savoir, le Fika peut également désigner un rendez-vous avec son patron.

Très grands consommateurs de café, les Suédois ne louperaient pour rien au monde le Fika. Au cours de cette pause, qui a lieu généralement entre 10h et 15h, on prend le temps de discuter avec ses collègues sans évoquer le travail.
La sérénité est le mot d’ordre de cette pause, et tout est mis en œuvre pour créer une ambiance chaleureuse : café chaud, généralement doux et préparé avec une cafetière à filtre, et gourmandises à grignoter.

Le secret du bonheur au travail ?

Il a clairement été démontré les bienfaits de ce rituel qui favorise une bonne relaxation et donc une meilleure concentration à la reprise du travail. D’après Viveka Adelsward, une universitaire suédoise, des études ont montré « que les gens qui font des pauses au cours de la journée ne travaillent pas moins. Au contraire, l’efficacité peut être améliorée par ces moments ».

Certainement une des raisons qui fait que les Suédois s’affichent comme les employés les moins stressés du monde !

Véritable rassemblement social, le Fika est très attendu par les employés suédois qui ne le rateraient pour rien au monde, quelle que soit leur position hiérarchique. S’apparentant à "l’afternoon tea" britannique ou la "merienda" espagnole et sud-américaine, le Fika est une pause pratiquée avec une grande régularité.

À l’opposé de ce rituel, la culture américaine a instauré le shoot de caféine, une pause-café brève destinée à recharger les batteries et foncer. Ce « cliché » est d’ailleurs très souvent repris dans les films hollywoodiens où l’on voit les personnages courir dans les rues new-yorkaises avec leur gobelet Starbucks dans les mains.

Lire aussi : 

 Partager